Plus de 250 000 abonnés sur Tiktok

Braindegeek

Moon Knight, une série « schizophrénique » ?

MOON KNIGHT

Moon Knight, s’il y a bien une série sortie récemment qui m’a laissé interloqué, c’est bien celle-ci. Lui trouvant un fort potentiel, j’ai décidé, pour Braindegeek, de vous la présenter.

Moon Knight, une série "schizophrénique" ? 1

Nouvelle série du MCU

Moon Knight est une mini-série crée par Jérémy Slater, basée sur un héros de BD de chez Marvel, pour le compte de Disney +, site de streaming sur lequel nous avons déjà pu voir Hawkeye, Wanda Vision, Loki, Falcon et le Soldat de l’Hiver.

Cette mini-série de 6 épisodes, de 45-50 minutes chacun, se déroule dans le Marvel Cinematic Universe, dans sa phase 4, et suit donc la trame générale de celui-ci même si par rapport à d’autres séries, les références audit univers se font plus que discrètes (en tout cas pour les 3 premiers épisodes que j’ai pu voir).

Steven Grant, un employé d’une boutique de souvenirs, dans un musée égyptien londonien, voit sa vie basculer lorsque son trouble dissociatif de l’identité se réveille d’un coup au même moment où des phénomènes mystiques surgissent dans sa vie.

Il devra faire face à d’anciens ennemis du passé mais également combattre des dieux de l’ancienne Egypte en essayant de travailler en bonne intelligence avec son autre personnalité, Marc Spector.

Lorsque vient la nuit, le héros peut revêtir le costume de Moon Knight remis par le dieu égyptien Khonsu, ce qui lui confère une force, une agilité, une endurance et une faculté de guérison supérieures au commun des mortels. Il utilise également une panoplie d’armes blanches.

Jeremy Slater est aux commandes en tant que réalisateur en chef, avec Mohamed Diab, Justin Benson et Aaron Moorhead.

Beau DeMayo, Danielle Iman et Alex Meenehan sont au scénario, Grégory Middleton à la direction artistique.

Oscar Isaac, acteur réellement révélé par les épisodes de la dernière trilogie Star Wars (mais à la déjà longue carrière cinématographique) joue le rôle principal de Steven Grant / Marc Spector / Moon Knight.

Le non moins célèbre Ethan Hawke, qu’on ne présente plus, joue le rôle d’Arthur Harrow, un mystérieux gourou doté de pouvoirs mystiques, qui veut libérer les pouvoirs de la déesse Ammit afin de purger le mal fait par l’humanité en punissant les pêcheurs.

Le regretté acteur français Gaspard Ulliel joue le rôle d’Anton Mogart, un riche collectionneur d’objets anciens, dans le troisième épisode.

May Calamawy interprète quant à elle Layla El Faouly, la femme du héros, Marc Spector et sidekick de celui-ci, l’accompagnant dans ses aventures en tant que Moon Knight.

Moon Knight, une série "schizophrénique" ? 2

Enième série du MCU ?

J’avais déjà eu un très très gros sentiment d’étrangeté lors de Wanda Vision de par la réalisation de la série, son ambiance très « 4ème dimension/conspirationniste/étrange » mais avec Moon Knight, je suis resté interloqué et éberlué dès la fin du premier épisode !!

L e héros possédant un trouble dissociatif de l’identité, il y a un parti pris pour la narration de ne pas suivre une histoire linéaire mais plutôt des successions de scénettes.

Celles-ci présentent tour à tour une des identités du héros qui reprend conscience après avoir laissé aux commandes de l’autre personnalité, son corps.

Résultat, le spectateur est tout aussi perdu, inquiet, déboussolé qu’Oscar Isaac nous le montre à l’écran puisque comme lui, il nous manque des morceaux de la trame principale pour tout comprendre.

Le jeu de l’acteur est assez impressionnant et il démontre toute la palette de son talent quand il interprète Steven, introverti, passionné d’égyptologie et Marc, un mercenaire rompu à la guerre. Il change son regard, ses attitudes corporelles, son accent, c’est assez impressionnant.

Il y a beaucoup d’humour dans les échanges entre les deux personnalités, le looser et le héros maudit puisque le moindre objet pouvant refléter une image permet à celui qui possède le corps de dialoguer avec l’autre, très souvent de manière virulente.

Les scènes fantaisistes où le costume est différent en fonction de la personnalité aux commandes au moment de la « transformation » sont sympathiques à suivre.

Les effets spéciaux sont bons, pas foufous mais ont le mérite d’être efficaces ; l’un d’entre eux m’a nettement plus impressionné dans le 3ème épisode mais chut.

Les combats sont nerveux même si Moon Knight semble difficile à blesser, voire tuer ce qui nous fait beaucoup moins craindre pour sa vie, forcément.

Je ne suis pas un grand fan de la musique accompagnant une série (bien qu’avec l’âge, j’apprécie de plus en plus cet aspect-là) mais je trouve le boulot d’Hesham Nazih fou sur Moon Knight, spécialement le rap oriental du générique de fin du deuxième épisode.

Si Wanda Vision était jusque-là ma série Marvel favorite, je n’ai pas tellement accroché à Loki (je vais me faire des ennemis, je sais), je laisserai peut-être cette place à cette nouvelle proposition lorsque j’aurai fini les six épisodes …

Et vous, vous avez déjà vu les premiers épisodes ? Vous compter le faire bientôt ?

A très vite.

@macleninhan

blank
About author

Papa toulousain, 45 ans, gamer et fan d'animés, comics et de séries US
Related posts
Braindegeek

Elon Musk : Blastar, jouer au jeu qu'il a codé à 12 ans

Braindegeek

Alexa Together, le service de téléassistance par Amazon

Braindegeek

Xiaomi Mi Band 7, les nouveautés, prix et date

Braindegeek

Tiktok a t-il ouvert les yeux aux autres réseaux sociaux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.