MON TOP APP JANVIER 2020 EST EN LIGNE

Social Media

L’utilisation des réseaux sociaux impacte ma santé.

En vivant pour ma passion, il m’arrive parfois d’oublier la vraie vie.

Plus j’utilise les réseaux sociaux et plus j’ai une impression de mal être. Cet angoisse est visible chez les internautes et chez les « influenceurs » qui consomment énormément les réseaux sociaux.

Peut-être même que toi ou l’un de tes proches souffrez de tels problèmes. Personnellement les symptômes s’apparentent à de la spasmophilie, mes nerfs sautent facilement et j’ai du mal bien dormir, à bien vivre.

Je vais dans cet article vous parler de moi en tant qu’influenceur mais aussi en tant qu’internaute lambda. Ce mal du siècle touche presque toutes les personnes qui utilisent les réseaux sociaux.

Je voulais écrire cet article avant mes congés (août) car il faut que je change ma façon de consommer et de produire sur le blog et sur les réseaux sociaux. On discutera aussi des solutions pour décrocher et mieux consommer les réseaux sociaux.

L'utilisation des réseaux sociaux impacte ma santé. 1
La spirale infernale des chiffres….

Les réseaux sociaux au centre des troubles anxieux

C’est clairement un malaise que j’identifie de plus en plus, l’utilisation excessive des réseaux sociaux est nocive pour la santé.

Les principaux symptômes sont :

  • Les troubles du sommeil
  • Crises d’angoisse
  • Dépression
  • Troubles alimentaires
  • Agressivité
  • Spasmes musculaires
  • …..

Ces troubles peuvent s’expliquer par une communauté toxique, ou encore par un besoin de création et que votre cerveau ne se repose presque jamais. On peut aussi trouver ce genre de symptômes avec la sur-consommation des réseaux sociaux.

Mais pourquoi les influenceurs ont une telle pression ?

Influenceur : les réseaux sociaux nous poussent à toujours créer plus de contenu

Il faut savoir qu’il y a une règle d’or pour « percer » sur les réseaux sociaux : il faut créer du contenu, beaucoup de contenu. On tombe vite dans une spirale infernale. Mon cerveau à du mal à se reposer, je pense toujours à créer du contenu.

Malgré une baisse significative des articles et des publications pour éviter ce mal être je suis retombé dans une spirale infernale avec l’arrivé de Tiktok.

J’ai crée un compte il y à 6 mois et j’ai réunit plus de 37 000 personnes sur ce compte. Je sais pourquoi j’ai autant de personne, avec le confinement j’ai pu facilement créer du contenu dès la création du compte. Jusqu’a deux à trois vidéos par jour et je sais aussi que je dois tenir le rythme d’au moins une publication par jour pour voir évoluer mon compte.

La course au chiffre est presque inévitable quand on créé du contenu.

Youtube, Facebook, Instagram c’est la même chose il faut publier toujours plus de contenu pour enrichir l’algorithme.

Sur Youtube par exemple je n’ai pas réussi à tenir le rythme, mon compte est un compte fantôme. J’ai beau avoir plus de 5500 abonnés, mes vidéos font péniblement 200 vues et encore parce que je partage sur mes autres réseaux sociaux. Pourquoi ? Parce que je publie que très rarement, tous les créateurs de contenu le savent….

Cette pression est énorme et pousse à publier du contenu bâclé ou pompé sur une autre personne.

Un blog en perdition….

J’ai exactement le même phénomène sur le blog, je publiais à l’époque jusqu’a 3 articles par jour puis j’ai voulu de plus en plus faire de la qualité. Je suis plus maintenant à 2 articles par semaine et Google m’a clairement sanctionné pour ça.

L'utilisation des réseaux sociaux impacte ma santé. 2

Vous avez en bleu les statistique du mois de juillet, c’est clairement en baisse et ça fais des mois que ça dure… Les pics c’est quand je fais une publications, donc vous comprenez plus vous publiez et plus vous existez.

La série Un vrai selfie traite le sujet,cinq influenceurs ont décidé de lever le voile sur leur propre expérience.

On arrive un moment ou les chiffres comptent plus que le contenu et les marques sont exactement dans c’est optique. En regardant que les chiffres on entretien une dépersonnalisation de nos contenus.

Quand ton travail n’est plus valorisé tu te sens coupable et tu veux toujours augmenter ta créativité. C’est quand tu atteints ce point la que certaines personnes utilisent les situations dramatiques pour qu’on parle d’eux.

J’ai encore la chance d’avoir un autre métier à coté, mais certains veulent en faire leur métier et la pression est encore plus forte.

Internautes, tout est fait pour que vous consommez plus

On reçoit des notifications pour des choses futiles, parce que monsieur X a aimé votre publication. Tout ça dans le but que vous reveniez sur le réseau social.

Si on prend l’exemple de Tiktok vous devez juste glisser pour voir du contenu. Du contenu qui vous ressemble de plus en plus et donc vous devenez accro.

Tout est fait pour vous rendre accro, heureusement on peut encore « essayer » de reprendre le contrôle. On en parle un peu plus bas dans l’article.

Une communauté de plus en plus toxique ?

Une autre chose qui fait que les influenceurs et les internautes sont anxieux c’est les haters… On doit constamment gérer les critiques omniprésentes,. Heureusement j’arrive à faire abstraction et que j’ai encore une petite communauté mais je sais que pour certains c’est très difficile.

Des idées pour mieux consommer

Pour mieux consommer les réseaux sociaux je m’efforce de couper à partir de 18h. J’ai réussi à tenir une semaine et je vais me lancer dans le défis de le faire un mois (août). Le smartphone avant la nuit il n’y a rien de pire, je vous invite à éviter au maximum.

Je vous invite aussi à couper les LED de votre téléphone qui vous indique que Mr X a aimé votre photo.

Il existe un mode Sans Distractions qui existe sur les téléphones Xiaomi, c’est très pratiques et je vais de plus en plus l’utilisé.

L'utilisation des réseaux sociaux impacte ma santé. 3

Personnellement j’ai besoin d’une détox, je vais me recentrer sur ma famille et mes amis. Maintenant j’ai pas la solution à tout les problèmes donc si vous avez d’autres idées pour mieux consommer, merci de laisser un commentaire.

Brain De Geek
About author

Je suis un hyperactif du web, mais je me soigne.
Related posts
Social Media

J'ai testé Keen, le nouveau réseau social de Google

Social Media

Tiktok, j'ai reçu mon premier salaire journalier

Social Media

Reels, quand Instagram copie TikTok

Social Media

TikTok, analysons ce réseau social

Edito du 14/12/19

Je suis heureux de vous présenter le design 2020, la fin d'année arrive et les 8 ans blog aussi : le 19 décembre. Pour fêter ça une Nintendo Switch va etreà gagner !

2 Comments

  • Avatar
  • Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *