Blog sur la culture Geek, l'high-tech et l'informatique !

La casa de Papel : l’histoire d’un braquage pas comme les autres

Une série disponible sur Netflix

0

La casa de Papel, c’est LA série dont tout le monde parle en ce moment. Et pour cause, cette série espagnole, réalisée par Álex Pina est un vrai petit bijou dont les épisodes s’enchainent très facilement de par les éléments révélés au fur à  mesure.

De quoi ça parle ?

La Casa de Papel, c’est avant tout l’histoire d’un braquage. La série raconte comment le professeur a tout préparé et organisé afin de commettre le braquage parfait au sein de la fabrique Nationale de monnaies et de timbres. Pour réussir son plan, le professeur a recruté 8 repris de justice qui se font appeler par des noms de villes afin de protéger leurs identités. Ainsi, Tokyo, Nairobi, Río, Moscou, Berlin, Denver, Helsinki et Oslo vont se retrouver enfermer durant une dizaine de jour dans la fabrique afin d’imprimer 2.4 milliards d’euros. Dans le même temps, le professeur jouera avec la police pour gagner du temps et anticiper leurs actions.

En Espagne, la série a été diffusée sur la chaine Antena. Depuis Décembre 2017, La casa de Papel est disponible sur la plateforme Netflix. Les épisodes de 50/70minutes ont été recalibrés pour correspondre a un format plus classique. La seconde saison sera disponible en Avril et comptera une dizaine d’épisode.

Un scénario réfléchi de A à Z

Contrairement aux braquages classiques, celui de la série « La Casa de Papel » sort de l’ordinaire. En effet, notre équipe de braqueurs va s’enfermer dans l’établissement afin de fabriquer des billets impossibles à tracer. Le premier épisode peut sembler un peu déstabilisant car le braquage débute au bout de 10minutes. On a l’impression de rater une partie de l’intrigue, sans aucune idée de comment ils sont arrivés dans la fabrique de billets. Pourtant, le voile se dissipe peu à peu au travers de flashbacks. Ces derniers rythment la série et permettent de dévoiler l’élaboration de leur plan ainsi que les relations existantes entre les personnages.

Le scénario est bien ficelé, à la manière des films « Ocean » ou encore « Insaisissable ». Tout semble être une partie d’échec avec d’un coté le professeur et de l’autre l’inspecteur Raquel et son équipe. Chaque morceau de l’histoire se dévoile au fur et à mesure avec de multiples rebondissements. Il n’y a aucun temps mort et chaque fin d’épisode nous laisse sur un mini cliffhanger. A chaque épisode la tension monte, le suspense est légion poussant forcément à l’enchainement des épisodes.

casa de papel professor

Des personnages qui deviennent vite attachants

Alors que les personnages paraissent stéréotypes au premier abord, on voit peu à peu un peu plus loin. Par le biais de flashback, on découvre l’histoire, les souffrances et le passé des héros. Ils deviennent tous (ou presque) rapidement attachants et l’on s’en prend de sympathie. C’est la que réside l’intelligence de la casa de papel. Alors qu’ils sont censé être les « méchants » en commettant le braquage et gardant des otages, la série nous les fait appréciés. Les forces se révèlent même inversées lorsque les équipes de police les attaquent et font un blessé. On a envie que l’équipe du professeur réussisse ce plan si parfait.

La série est également rythmée par les histoires personnelles de chacun qui constituent des embuches au plan. Entre histoire d’amour, d’amitié et histoire de famille, les flashbacks permettent de percer la carapace des personnages. Ainsi, ils dévoilent l’histoire d’amour entre Tokyo et Rio qui permet aux spectateurs de comprendre certains agissements dans le présent. On découvre également l’amitié entre Le Professeur et Berlin, qui reste tout de fois mystérieuse et risque de nous surprendre dans la suite de la série.

la casa de papel netflix

Outre les braqueurs, on voit également l’évolution des otages durant le braquage, entre soumission, rébellion et admiration. La série s’attarde principalement sur Arturo, le directeur de la banque, qui trompe sa femme avec sa secrétaire Monica. Cette dernière sera d’ailleurs de plus en plus présente dans la série de part son lien avec Denver.

La casa de Papel, une série rythmée

En résumé, la Casa De Papel est une série très bien écrite et rythmée où chaque épisode est le déplacement des pions sur un échiquier. Les acteurs sont charismatiques et portent à merveille leur personnage. La Casa de Papel peut être aussi bien regardée en VO (Espagnol) qu’en Français. Perosnnellement, pour une fois, j’ai même préféré regarder en français car cela permet d’être beaucoup plus embarqué dans les épisodes. On apprécie également la bande son du générique et chacun reprendra en choeur et à tue-tête « BELLA CIAO BELLA CIAOOO »

Vous l’avez vu les brains? Vous en pensez quoi?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Un petit like ? Un petit message ?