Blog sur la culture Geek, l'high-tech et l'informatique !

[Review] La Vie en Doll (#2)

0

Aujourd’hui, doux Brains, nous parlons du deuxième tome de la série
« La Vie en Doll » de Junya Inoue, disponible chez GLÉNAT.

La Vie en Doll (#2)x     RÉSUMÉ     x
Source résumé : Glénat

Depuis la mort de son amie Emi qu’elle n’a pas réussi à secourir, Kasumi déprime. Au même moment, Michael, un agent de l’organisation qui en a après Kasumi, commence à douter des principes et des activités de son employeur, et décide de promettre à la jeune fille de la protéger.

Mais le répit est de courte durée, et l’organisation recourt à une autre “vierge” pour s’emparer du miroir et de la bague d’auriculaire de la reine. Voilà qu’un nouvel obstacle bien plus puissant que les précédents se dresse sur la route de Kasumi…

Éditeur : Glénat                     »   Collection : Shônen
Nb. pages : 226 pages              Sortie : 16 novembre 2016

*

Mais comment la société traiterait-elle un individu soudain apte à faire usage de ce genre de pouvoir ? Combien d’expériences difficiles devra se préparer à vivre cette personne ?

Depuis la mort d’Emi, Kasumi est dans une phase de dépression parce qu’elle n’aura pas été capable de sauver son amie. Mais l’arrivée soudaine d’une organisation qui en a après elle sème le doute. Son employeur est-il aussi honnête qu’elle l’imagine ?

Le rythme du premier tome ne se ressent pas sur ce second. Moins rythmé, plus lent, il reste cependant une bonne entrée en la matière. Les premières scènes donnent un avant-goût sur ce qui attend le lecteur. Plutôt bon, ce tome est centré sur les craintes de Kasumi concernant sa peur, son courage, sa force.

Un peu long dans sa première partie, le manga devient vraiment prenant lorsque Kasumi laisse ses pouvoirs s’exprimer. Un détail m’ayant particulièrement intrigué. Ajouter cela aux scènes de combats, c’est un petit bonheur brut. Michael, membre de l’organisation est un personnage que j’ai adoré. Grâce à sa présence nous avons droit à plusieurs révélations sur le passé, mais est-il franc ?

Je sais maintenant que moi aussi je suis capable de protéger ceux que j’aime !

Les dessins sont légers et frais, agréables et soignés. Mais les meilleures scènes sont celles d’action. Lors de ces scènes, toute la beauté du manga ressort. C’est un véritable chef-d’oeuvre, esthétiquement parlant. De plus, les pointes de gothiques ici et là sont subtiles, mais parfaitement mise en scène donnant que plus de qualité aux dessins.

Les points – : Certains dialogues. La mise en avant des caractères, à défaut de l’histoire.

Les points + : L’univers. Les dessins, particulièrement sur les scènes de combats.

x     RÉSUMÉ     x

C’est une suite agréable à lire. Un univers qui se dévoile tranquillement. Des personnages différents appréciables ou au contraire purement détestables. Cependant, quelques répliques s’ajoutent alors qu’elles ne devraient pas cassant ainsi la dynamique de la scène et un regret sur les mystères qui sont au second plan. Mais l’envie de découvrir la suite est bien là…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Un petit like ? Un petit message ?