Blog sur la culture Geek, l'high-tech et l'informatique !

[Test] Dino Dini’s Kick Off Revival

0

Aaaaaaah… le foot… Sport qui déchaine passions et permet à EA Sports de faire de gros bénéfices tous les ans. Les plus vieux d’entre nous, ceux qui ont taté du Commodore 64, de l’Amiga ou de l’Atari ST par exemple, se souviennent certainement de Kick Off, LE jeu de foot sorti en 1989… Pour les nostalgiques et les autres, Dino Dini (le développeur) vient de sortir une version PS4 et PS Vita. C’est cette dernière que nous avons testée.

Si tu cherches un jeu de foot à la FIFA, passe ton chemin, Dino Dini’s Kick Off Revival n’est pas pour toi. C’est un jeu pour les (vieux) hardcore gamers.

Tu joues en vue de dessus, ce qui fait que les joueurs ressemblent à ça quand ils courent : _o- (oui, un peu comme le gars à vélo avec son chapeau -o- )
En un peu plus beau oui, mais pas beaucoup. Mais ce n’est pas ça qui compte. C’est battre la machine (ou celui qui osera te défier online). Les joueurs sont bien entendu moins carrés que dans la version originale du jeu, le terrain est un peu plus détaillé, mais on y est. Pour ceux qui ne se souviennent pas de la difficulté des jeux d’antan, je leur propose de tenter de jouer sans le tutorial…

Tu prends, fébrile, ta PS Vita. Tu télécharges le jeu, le lance, et là… l’écran d’accueil. La larme à l’oeil tu découvres rapidement une interface digne des années 90 (ou des jeux Capcom diront les plus mauvaises langues d’entre vous), qui ne prend pas en compte l’écran tactile de la console. Téméraire, tu tentes de lancer une partie. Pas fourbe, le jeu t’incite largement à passer par le tuto. Parce que oui, on est bien dans un jeu de foot, mais pas dans un de ceux qui gardent la balle collée magiquement aux pieds, non non non non non ! Tu veux garder la balle aux pieds, tu presses X. Impossible de le deviner, c’est certain. Pareil pour une bonne partie du comportement en jeu. Alors tu te tapes le dit tuto (qui est BIEEEEEEEEEEN long). Une fois que tu l’as passé et s’il te reste de l’énergie, c’est là que tout commence. Ou que tout fini…

Parce que oui, la nostalgie et tout, c’est sympa. Mais il faut que la jouabilité suive… C’est malheureusement pas le cas ici, à moins que ce ne soit une mauvaise habitude prise avec les jeux modernes. Quoi qu’il en soit, la difficulté de Kick Off a de quoi en décourager plus d’un, d’autant que l’ambiance graphique et sonore est digne du jeu original.

Un jeu donc à réserver aux collectionneurs nostalgiques ou ceux qui aiment se faire du mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Un petit like ? Un petit message ?