MON TOP APP JANVIER 2020 EST EN LIGNE

BraindegeekReview High-Tech

Test des écouteurs Cambridge Audio Melomania 1+

Il y a presque deux ans, Cambridge Audio faisait sensation avec ses premiers écouteurs True Wireless Melomania 1. La célèbre firme londonienne est surtout connue pour son matériel hifi haut de gamme. Elle remet aujourd’hui au goût du jour son produit pour faire face à une concurrence toujours plus féroce sur un secteur déjà bien surchargé. Sobrement nommés Melomania 1+, ces intra-auriculaires proposent quelques nouveautés intéressantes tout en conservant son look et ses qualités audio.

blank

Unboxing

Le produit est présenté dans un packaging soigné et robuste. Celui-ci s’ouvre comme un livre, on découvre d’ailleurs quelques mots du CEO de la marque à l’intérieur en guise de préface. Les écouteurs et leur boitier sont livrés avec une multitude d’embouts, six en silicone et quatre à mémoire de forme de la marque Comply. Cambridge Audio a bien compris que le choix du bon embout est primordial. Il permet, en effet, un meilleur confort et une bonne isolation passive. On y trouve également un câble USB-C ainsi que différents guides (démarrage rapide, fonctions des boutons poussoirs).

blank

Design, le retour de la Bullet

Celui-ci n’a pas évolué depuis la précédente version, on retrouve donc cette forme de balle de pistolet. Certains aimeront, d’autres non, c’est une question de goût. L’ensemble, disponible en noir ou en blanc, est solide et léger. Au lieu d’un simple témoin lumineux, les écouteurs disposent d’un halo LED, beaucoup plus qualitatif, entourant les boutons poussoirs.

blank

Même constat concernant l’étui de rechargement, à l’exception du port USB qui est désormais de type C. On constate donc toujours la même robustesse et le même format compact. Son niveau de charge est indiqué par 5 LED lors de l’ouverture du boitier. La charnière ainsi que les logements pour les intras sont magnétiques et permettent un maintien optimal.

blank

A l’intérieur, les transducteurs de 5,6 mm possèdent la particularité d’être renforcés au graphène. Ce matériau a l’avantage d’allier dureté et légèreté. Le procédé n’est pas nouveau (on le retrouve notamment chez Technics). Il permet de réduire la distorsion et d’augmenter la résistance de la membrane. Pour faire fonctionner le tout, on retrouve un SoC audio QCC3026 signé Qualcomm. Il prend en charge le True Wireless Stereo plus (TWS+), la réduction de bruits Clear Voice Capture (cVc) durant les appels uniquement et le codec audio AptX.

Caractéristiques techniques Melomania 1+

FormatIntra-auriculaire
ConnectivitéBluetooth 5.0 TWS+
Poids4.6 grammes
Autonomie 45h (9h pour les écouteurs, 36h pour le boitier)
EtanchéitéIPX5
Codecs supportésSBC, AAC, AptX
Compatibilité des OSAndroid et iOS
Assistants vocauxGoogle Assistant, Siri

Prise en main

L’appairage Bluetooth fonctionne bien et ne présente aucun problème particulier. Une fois cette étape effectuée, les Melomania 1+ se connecteront automatiquement dès qu’on les sort de leur étui. Un guide vocal dans les écouteurs vient confirmer la connexion. En choisissant le bon embout, l’insertion et le maintien des 1+ sont plutôt bons, sans être phénoménaux. Malgré leurs faibles poids, ils ont quand même du mal à se faire oublier dans vos oreilles. On a parfois l’impression qu’ils vont tomber mais heureusement ce n’est jamais le cas. Personnellement, je préfère les embouts à mémoire de forme qui offrent une très bonne isolation passive et un toucher plus doux que le silicone.

blank

L’appui sur les touches des intras entraine toujours le même phénomène, c’est-à-dire la désagréable sensation de les enfoncer au fond de ses conduits auditifs. Néanmoins, il est quand même moins présent que sur d’autres modèles concurrents. On regrettera l’absence de mise en pause automatique lors du retrait d’un écouteur, fonction que l’on retrouve de plus en plus chez la concurrence. Le mode transparence, pourtant activable sur les Melomania Touch, n’est pas non plus disponible sur les 1+. Il permet d’entendre plus facilement une personne qui vous parle sans enlever vos écouteurs.

Qualité audio

C’est clairement le point fort des Melomania 1+. Cambridge Audio a réussi le pari de miniaturiser tout son savoir-faire dans ses intra-auriculaires. A un détail près tout de même, les fréquences graves sont mises en avant. En effet il ne s’agit pas d’un réglage que l’on retrouve habituellement dans le monde de la haute fidélité. Mais la société anglo-saxonne vise clairement un public plus large en suivant la tendance de ces derniers mois. En effet, des écouteurs qui ont des basses qui tapent fort sont souvent un critère d’achat recherché. Sur ce plan là, Cambridge a mis le paquet. La puissance sonore est au rendez vous et ce n’est pas un euphémisme. Impossible de mettre le volume à fond sous peine de perdre une partie de son audition. Mais nul besoin de pousser le son pour en apprécier toute la qualité.

Au programme, nous avons donc des basses puissantes, des aigus précis et cristallins et des médiums restituant parfaitement les voix, le tout ne souffrant d’aucune distorsion. Le panoramique est parfaitement maitrisé, la scène sonore est large. En d’autres termes, difficile de ne pas apprécier la signature sonore Cambridge Audio. Pour profiter pleinement de la qualité de ces écouteurs, je vous conseille d’utiliser des fichiers audio de type FLAC avec le codec AptX. Vous trouverez ce format en streaming chez les français Qobuz et Deezer Hifi par exemple. Cela sera cependant réservé aux possesseurs de smartphones Android, Apple préférant rester sur son codec maison AAC.

blank

Les séries sur Netflix ou bien les vidéos YouTube ne souffrent d’aucune latence perceptible. Idem pour les jeux mobiles de type PUBG ou Call of Duty. Le rendu général est satisfaisant et ne perturbe pas l’expérience utilisateur. La technologie autour de la réduction de bruit active étant complexe, le constructeur anglais a préféré faire l’impasse cette fois-ci.

Qualité du micro

Lors de mes différents appels téléphoniques (applications de type WhatsApp comprises), les interlocuteurs n’ont perçu aucun problème particulier, ne distinguant pas la différence avec le micro du smartphone. De plus, la technologie cVc de Qualcomm réduit les bruits ambiants lors de vos conversations à l’extérieur. Lors de l’activation des assistants vocaux, les commandes sont toujours clairement comprises. Aucun souci à noter de ce coté-là.

L’application Melomania

C’est presque devenu une obligation en 2021 pour quiconque veut vendre des écouteurs. L’application dédiée permet une personnalisation désormais exigée par le public. Cambridge Audio rectifie donc le tir en proposant sa Melomania App disponible sur iOS et Android. Celle-ci est plutôt bien conçue. Vous accédez facilement aux mises à jour et à l’assistance technique. Aux travers de quatre onglets, vous retrouverez un égaliseur 5 bandes avec six préréglages préinstallés et la possibilité d’en enregistrer trois supplémentaires à votre convenance. Le niveau de charge des Melomania est aussi indiqué, ainsi que le codec utilisé.

Une fonction Trouver mes écouteurs vous indique sur une carte le dernier emplacement où vos intras ont été connectés. L’onglet Réglages permet d’activer ou de désactiver les fonctions des boutons poussoirs (sans toutefois pouvoir les remapper comme on le souhaite). Il permet aussi de choisir la langue du guidage vocal et le mode audio. Vous aurez donc le choix entre un mode Haute performance ou Faible puissance, permettant un gain d’autonomie annoncée de 10 heures (boitier + écouteurs).

Autonomie

Sur le papier, le fabricant annonce une autonomie de 9 heures en mode Faible puissance contre 7 heures en Haute qualité. En testant ce dernier avec le volume réglé à 50% et le codec AptX, les écouteurs ont tenu pratiquement les 9 heures. Il me semble donc que le mode Faible puissance ne soit pas vraiment nécessaire aux vues des résultats obtenus. De plus, ils peuvent être rechargés jusqu’à quatre fois dans leur rangement.

Les intra-auriculaires et leur boitier referont le plein d’énergie en l’espace de deux heures environ. En conclusion, Cambridge Audio tient toutes ses promesses et les écouteurs jouissent d’une très bonne autonomie.

Prix et disponibilités

Les Melomania 1+ sont déjà disponibles au tarif de 129,95 euros. Il existe également des coques de protection en silicone pour l’étui à partir de 10 euros. L’ancien modèle est toujours disponible, au prix de 99,95 euros (même modèle mais sans l’application et le port USB-C).

9.0

Cambridge Audio Melomania 1+

En proposant désormais une application avec ses Melomania 1+, Cambridge Audio livre un produit de très bonne facture. Bien isolés passivement, les écouteurs diffusent un très bon son durant de nombreuses heures. Difficile de leur trouver des défauts, si ce n'est peut être leur confort qui ne plaira pas à tout le monde ou l'absence de réduction de bruit active.

Note globale

9.0

Pros

  • Qualité audio
  • Isolation passive
  • Autonomie
  • Application dédiée

Cons

  • Pas d'annulation active de bruit
  • Pas de mode transparence
blank
About author

Je suis passionné de nouvelles technologies et cinéphile averti. je rêve de ma salle home-cinéma à la maison. N'hésitez pas à participer avec vos commentaires. Retrouvez moi sur
Related posts
Braindegeek

Faire son CV en ligne sans logiciel ni connaissance graphique

Review High-Tech

Test du Novoo 9 port Hub : le tout-en-un robuste

7.5
Braindegeek

Test, avis et prise en main Arlo Pro 4

BraindegeekHigh-TechObjets connectésReview High-Tech

Test casque audio ANC : Fresh'n rebel

Edito du 14/12/19

Je suis heureux de vous présenter le design 2020, la fin d'année arrive et les 8 ans blog aussi : le 19 décembre. Pour fêter ça une Nintendo Switch va etreà gagner !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *