Blog sur la culture Geek, l'high-tech et l'informatique !

[REVIEW] Black Mirror, une saison 4 en demi-teinte?

1

Pour bien finir l’année 2017, Netflix avait misé sur la sortie des 6 épisodes de la quatrième saison de la série Black Mirror. Très attendue, cette série place les nouvelles technologies au centre de ses intrigues et démontre les dangers qu’elles peuvent constituer pour l’Homme. On fait le bilan sur cette nouvelle saison, 100% girl power, attention aux spoilers !

Episode 1 : USS Callister

Le premier épisode de la saison nous plonge dans un univers coloré et assez original, inspiré de l’univers de Star Treck. Robert Daly (Jesse Plemons), créateur de jeu vidéo s’immerge régulièrement dans la réalité virtuelle de son jeu Infinity. Sur son serveur privé, il dirige en tyran son équipage; clones de ses collègues de travail, qu’il a créés grâce à leur ADN récupéré de façon détournée. Ces derniers ont conscience d’eux-mêmes et se retrouvent à devoir suivre les ordres de Robert Daly afin de ne pas être tués dans le jeu vidéo.

uss callister

Cependant, lorsqu’une nouvelle recrue, Nanette, arrive dans son vaisseau, elle va bouleverser l’équilibre et se rebeller contre son autorité pour notre plus grand plaisir. Cet épisode joue finement avec les limites entre jeu vidéo et réalité. Il nous laisse parfois perplexe sur les influences de l’un dans l’autre. L’épisode est brillamment soutenu par son casting de qualité notamment Cristin Milioti (How I Met Your Mother) mais également Michaela Coel (vue dans d’autres épisodes de la série), ainsi que des décors et costumes efficaces.

Le #TweetCritique du compte série

Episode 2 : Arkangel

Cet épisode nous questionne sur les limites du contrôle parental par le biais de l’histoire d’une mère et de sa fille Sara. Angoissée à l’idée de perdre sa fille, la mère décide d’implanter la technologie « Arkangel » à l’intérieur de son enfant. Ainsi, elle peut surveiller tous ses agissements et savoir où elle est. Outre le GPS, ce dispositif offre la possibilité de voir par les yeux de sa fille et brouiller les éléments du réels qui seraient trop choquants pour sa fille.

arkangel black mirrorAlors que la technologie est destinée à protéger sa fille, elle devient un élément dangereux et addictif, au fur et à mesure que Sara s’émancipe. Réalisé par Jodie Foster, cet épisode nous offre de très beaux plans notamment celui de la jeune fille qui grandit peu à peu passant devant le chien. Intelligent, cet épisode met en avant les dangers de la sur-protection des enfants et le besoin absolu de contrôle des parents. La mère ne peut s’empêcher de regarder sa tablette jusqu’à aller de façon trop intrusive dans la vie de sa fille. De façon plus poussée, Arkangel souligne le fait que pour bien grandir, un enfant a besoin de se tromper et d’apprendre par lui-même afin de se construire. C’est un très bel épisode, parfois dérangeant, qui s’intègre parfaitement à l’actualité.

Episode 3 : Crocodile

Crocodile raconte l’histoire de deux femmes qui vont suite à plusieurs éléments finir par se rencontrer. D’un coté, on suit Mia, une architecte qui se retrouve plongée dans son passé lorsque son ex revient la voir, obsédé par le meurtre qu’il a commis 15 ans plus tôt. Elle est prête à tout pour se débarrasser des preuves et témoins la reliant à ce passé. Elle se retrouve alors dans une spirale infernale de violence et de meurtre en série.

crocodile black mirror

A l’opposé, on découvre Shazia, une employée d’assurance qui cherche à reconstituer une scène d’accident en fouillant dans les souvenirs des témoins. Au cours de cette enquête, le chemin des deux femmes finit par se croiser et nous offre un final haletant et intéressant. Outre les 15 dernières minutes, l’épisode possède quelques longueurs. De plus, j’ai trouvé que les nouvelles technologies normalement centrales dans Black Mirror n’étaient ici pas assez exploitées. La seule question qui subsiste est : « Jusqu’où peut on aller pour garder ses secrets? »

Episode 4 : Hang the DJ

Hang The DJ était déjà prometteur par son synopsis et il ne déçoit pas. C’est mon épisode coup de coeur de la saison. Beau, romantique, drôle, cet épisode peut se vanter de se rapprocher de l’épisode phare « San Junipero » (3×04). Ici, toutes les relations ont une date d’expiration dès le premier rendez vous. Afin de trouver leur personne ultime, les utilisateurs du système enchainent les rendez-vous et histoires d’amour. Pas de place aux sentiments donc. Sauf pour Frank et Amy qui vont réellement tomber amoureux. Malheureusement, leur durée d’expiration est courte : seulement 12h. Ils vont alors être obligés de se séparer et vivre d’autres histoires jusqu’à tomber sur leur match parfait.

hang the dj black mirror

Cependant, lorsqu’ils se retrouvent une seconde fois associé par la système, ils décident de ne pas regarder leur date d’expiration afin de profiter pleinement de leur histoire. Or c’était sans compter la curiosité de Frank, qui en regardant va détraquer le système et réduire à quasi-néant leur dernier moment. En colère et triste, Amy apprend quelques heures plus tard que l’heure de son association ultime a sonné. Cependant, l’application lui offre la possibilité de revoir une dernière fois l’un de ses précédents prétendants. Elle choisit Franck et ensemble, ils décident enfin de se rebeller et de s’enfuir.

Le duo d’acteurs (Georgina Campbell et Joe Cole) marche à merveille et on est forcément sous le charme de leur accent anglais. C’est une belle histoire d’amour qui laisse un brin d’espoir et de positivisme mais aussi quelques questions. Et si nos relations étaient programmées, cela serait-il plus facile ou compliqué ? Est ce qu’on ferait les choses différemment si l’on savait qu’une relation est destinée à se terminer ou durer ?

En bref, un épisode à voir et à revoir sans modération pour se donner un peu de baume au coeur !

Episode 5 : Metalhead

Avec Metalhead, Black Mirror signe un épisode atypique tout en noir et blanc. Dans cet épisode, une femme est poursuivie par des robots tueurs après avoir voulu récupérer une caisse au sein d’un entrepôt. C’est l’épisode que j’ai le moins aimé de cette saison 4 de Black Mirror. On ne comprend pas trop le pourquoi de cet épisode, mis à part qu’il dénonce les dangers des avancées technologies qui pourraient un jour dépasser l’Homme. Outre sa réalisation entièrement en noir et blanc, cet épisode n’a que très peu de dialogue pour un silence presque assourdissant. En outre, le message est peu clair et l’épisode est assez long.

metalhead black mirror

Episode 6 : Black Museum

Le dernier épisode de la saison est l’apothéose de cette saison. Obligée de s’arrêter dans une station service pour recharger sa voiture, l’héroïne Nish décide de passer le temps en visitant un étrange musée qui renferme des reliques de crimes. Le propriétaire du musée lui conte alors les histoires de chacune des pièces du musée jusqu’à son clou du spectacle. Sans savoir que celui-ci risque de réserver des surprises aussi bien à son invité, aux spectateurs mais également à lui-même.

black museum black mirror

La première histoire nous amène dans l’hôpital San Juniper dans lequel un médecin se connecter à la douleur de ses patients pour mieux les soigner. Cependant, cela va se transformer en obsession malsaine. La seconde histoire nous fait rencontrer un père de famille qui suite à la mort de sa femme transmet sa conscience dans son cerveau afin de continuer à lui parler et qu’elle puisse voir grandir leur fils. Mais cette présence devient peu à peu pesante et il décide de transférer sa conscience dans un singe en peluche. Enfin, la troisième histoire est étroitement lié avec le clou du spectacle du Black Museum. Cet épisode dans sa globalité nous questionne sur les limites de la médecine et de la technologie.

Ainsi, grâce à ces trois histoires en l’un et ses nombreux clins d’oeil aux précédents épisodes de la série, Black Museum est un très bel épisode. Il pourrait même figurer comme épisode final de la série!

Tous ces épisodes sont disponibles sur Netflix depuis le 29 Décembre, à voir et à revoir sans limites !

Mon classement des épisodes

Voici mon classement des épisodes de cette 4ème saison :

  1. Black Museum
  2.  Hang The DJ
  3. USS Callister
  4. Arkangel
  5. Crocodile
  6. Metalhead

Et le votre, ça donne quoi ?

1 commentaire
  1. Pierre Bethuel dit

    Pareil pour le classement !

    Ce n’est effectivement pas la meilleure saison…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Un petit like ? Un petit message ?