[Critique littéraire] Les Orphelins de Windrasor (#E1) de Paul Clément !

0
Gearbest Airship-shaped Beer Opener  -  SILVER

Aujourd’hui, les Brains, je vous parle du premier épisode de la série,
« Les Orphelins de Windrasor » sortie le 03 avril 2017, par Paul Clément.

Les Orphelins de Windrasor, (#E1) – Paul Clément ©

x     RÉSUMÉ     x
Quatrième de couverture

Entre les murs, épisode 01 !

À Windrasor, l’un des orphelinats les plus prestigieux du duché de Morenvagk, le sort des pensionnaires semble joué d’avance. Une adoption peu probable ou un envoi au front, synonyme de mort certaine au service d’une guerre dont plus personne ne semble se souvenir des raisons, sont leurs seules perspectives d’avenir.

Dans ce monde qui a perdu la tête, prisonniers du plateau imprenable sur lequel s’élève le célèbre orphelinat, Spinello et ses amis ne savent pourtant pas que le destin a prévu bien d’autres choses pour eux.

Toutes les grandes aventures ont un point de départ, parfois perdu au milieu de l’immensité d’une forêt entourant un bien étrange établissement.

Éditeur & Auteur : Post-Apo Editions, Paul Clément
Prix : 8.99 € | Pages : 200 pages | Sortie VF : 03 avril 2017


*

Bienvenue aux portes de l’orphelinat de Windrasor… Soyez vigilant(e)s, votre cœur ne résistera pas bien longtemps.

Si certains feront la grimace sur la taille du roman, sachez que ce dernier est pourtant bel et bien complet. Tout d’abord, des descriptions éblouissantes. Il est plaisant de s’imaginer les décors et les lieux, d’y rêver aussi.

Cependant, les forces de Paul Clément sont nombreuses. Mais sa manière de jouer avec le suspense – ou la mort, surtout la mort – est incroyablement stupéfiante ! Vous ennuyez ? Peuh, c’est tellement surfait. Vous n’en aurez de toute façon pas le temps. Non, pas le temps du tout. Parce qu’une fois que vous entrez dans cet orphelinat, vous ne le quitterez plus. Les personnages que vous aimerez et l’intrigue soigneusement mise en scène. Et comme toujours, malgré vos longues réflexions, Paul vous surprendra.

Un rythme entraînant, des personnages captivants et une couverture parfaite !

Choisir plusieurs points de vues est toujours délicat. Il faut arriver à capter l’attention de tous et ce n’est pas si simple. Mais ici… C’est encore plus simple qu’une lettre à la poste. C’est naturel et fluide. On aime découvrir les personnages de cette manière. Ils sont si adorables et attachants. Chacun ayant sa propre identité, sa pointe de caractère. De ce fait, oser et surtout diversifier les personnages est clairement un atout majeur pour ce premier épisode. Côté rythme, comme mentionné plus haut celui-ci est entraînant. On se laisse emporter avec facilité. On tente de comprendre, de réfléchir. Pas de répit pour les braves, on s’y accroche. Comme pour son précédent titre, on plonge et on creuse sans s’arrêter.

Bien évidemment, ne pas parler de la couverture serait très mal me connaître. Elle est parfaite ! Bravo à Arthur Clément pour cette petite pépite qui trône fièrement sur mon étagère des coups de cœur !

     EN BREF    

« Les Orphelins de Windrasor, #1» est une magnifique ouverture sur la série de Paul Clément. L’univers est captivant, il est facile de s’y plonger et ne plus en ressortir avant d’en avoir terminé. Quand au final… C’est Paul Clément. La surprise est de mise pour notre plus grand plaisir. Encore une belle réussite de l’auteur qui ne cessera jamais de m’étonner.

Premier épisode, premier coup de cœur. En espérant que les autres y trouveront également leur place. Episode deux, me voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.