[Critique littéraire] Les Orphelins de Windrasor (#E2) de Paul Clément !

Aujourd’hui, les Brains, je vous parle du deuxième épisode de la série,
« Les Orphelins de Windrasor » paru le 19 avril 2017, par Paul Clément.

Les Orphelins de Windrasor, (#E2) – Paul Clément ©

x     RÉSUMÉ     x
Quatrième de couverture

Un monde ignoble, épisode 02 !

Rien ne va plus à Windrasor depuis la découverte du corps décapité de madame Agrippa. Alors que le danger rôde dans les couloirs de l’orphelinat, Spinello et ses amis sont bien décidés à mener l’enquête et à protéger Bartholomée quoi qu’il en coûte. Mais, alors que les horreurs se multiplient à Windrasor, la vie ne se montre pas plus clémente avec Iphis qui fait ses premiers pas dans un univers encore plus terrible. Pour ces orphelins, il n’y a qu’un monde : un monde ignoble.

Éditeur & Auteur : Post-Apo Editions, Paul Clément
Prix : 8.99 € | Pages : 204 pages | Sortie VF : 19 avril 2017


*

Toujours prisonnière de l’orphelinat de Windrasor, pour mon plus grand plaisir.

Après un premier épisode m’ayant conquise dans son intégralité, j’avais hâte de me replonger aux côtés des orphelins de Windrasor. Comme dit lors de mon premier retour, lorsque vous entrez dans cet orphelinat, vous ne le quittez plus. J’ai aimé retrouver ces personnages qui m’avaient conquise, tout comme les longues réflexions qui vont avec. Une vraie marque de fabrique de Paul Clément.

Les personnages. Si je commence par eux, c’est simplement parce qu’ils ne sont pas forcément ce qu’ils doivent être. En réalité, les questions ont été nombreuses à leur sujet. Il s’avère qu’ils ne sont pas ce qu’ils sont supposés être. Une agréable surprise qui nous donne envie de plus en découvrir – oui, ça ne change pas. Nous en voulons toujours plus. Paul garde ses cartes secrètes, mais dévoile malgré tout certaines parties de son jeu, sans jamais trop en montrer.

Le mystère est épais, la tension crépite et nous en voulons encore…

Cette suite est passionnante. Pour les nouveaux personnages, mais également pour le mystère qui tourne encore autour de l’orphelinat de Windrasor. J’apprécie toujours autant la façon dont Paul laisse traîner des indices, mais tout en s’assurant que nous prenions la mauvaise direction. C’est brillant et légèrement cruel d’ainsi nous malmener. Cependant, on en redemande. Ainsi, le mystère autour de l’orphelinat s’épaissit. Or, c’est ce détail qui nous pousse à en vouloir plus.

Enfin, Paul nous laisse sur un final ahurissant… Je me félicite de m’être offert les trois premiers épisodes, je n’ai pas besoin d’attendre plus longtemps pour lire la suite.

     EN BREF    

« Les Orphelins de Windrasor, #2» est dans la continuité du premier épisode. Toujours aussi captivant, nous plongeons un peu plus dans les secrets de l’orphelinat de Windrasor. Un pur bonheur pour l’imagination, des tas de questions qui se bousculent. Une série tenant toutes ses promesses et un final ahurissant. Paul entre définitivement dans ma liste d’auteurs aux doigts de diamant !

Deuxième épisode, deuxième coup de cœur. Avec un peu de retard sur mes lectures, le troisième épisode m’attend sagement. J’arrive, copain ! 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.