Google, des chiffres qui font peur ! 500 kg de CO2 par seconde

0

Le saviez-vous ? Il existe un site qui estime la consommation en CO2 des serveurs de Google ? Ce site existe bel et bien et vous pouvez voir en direct les dégâts.

==> Lien vers le site

Google et le numérique, des pollueurs aussi importants que le secteur aérien

Google

Ce n’est pas nouveau, pour faire fonctionner des serveurs il faut de l’électricité… Les serveurs émettent donc du dioxyde de carbone.

En 2015… Donc il 3 ans, des études ont montré que la pollution du au numérique était aussi importante que celle du secteur aérien.

Selon un rapport de l’ONG internationale Carbon Disclosure Project, plus de 70 % des émissions de gaz à effet de serre émaneraient de seulement 100 entreprises.

Si Internet était un pays, il serait le 3e plus gros consommateur d’électricité au monde avec 1500 TWH par an, derrière la Chine et les États-Unis. Au total, le numérique consomme 10 à 15 % de l’électricité mondiale, soit l’équivalent de 100 réacteurs nucléaires. Et cette consommation double tous les 4 ans !

Et avec ses 3,5 milliards de recherches par jour, le géant Google est devenu le plus grand pollueur du secteur numérique, avec une activité qui représente pas moins de 40% de l’empreinte carbone de l’ensemble d’Internet.

Google répond en moyenne à 47 000 demandes par seconde, ce qui représente une quantité estimée à 500 kg de CO2 par seconde.

Source : www.janavirgin.com

Pour vous faire encore plus peur, vous pouvez vous rendre sur ce site, pour voir le nombre d’arbres qu’il faut en temps réel pour absorber la quantité de CO2 produite par les serveurs de Google.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Un petit like ? Un petit message ?