MON TOP APP JANVIER 2020 EST EN LIGNE

Review High-Tech

Test de la Fossil Explorist: Android wear pour moins de 150€

Si l’univers des montres connectées n’en est encore qu’à ses débuts, ces dernières commencent à fleurir sur nos poignets. Parmi elles, la Fossil Explorist, qui se démarque tout d’abord par un prix très correct – la montre étant sortie il y a maintenant plus d’un an – malgré un panel de fonctionnalités complet. Voici mon avis, après plus d’un mois au poignet, sur la quatrième génération de montres connectées de chez Fossil.

Fossil Explorist

IMPORTANT: Je traite ici de la quatrième génération de montres connectées Fossil. Une cinquième, plus complète mais bien plus chère, a été présentée par la marque

Fossil Explorist : design sobre et réussi, un petit temps de prise en main

Un des premiers critères lors de l’achat de ce type de produits, c’est le design. Et de ce côté-là, c’est plutôt un bon point marqué par Fossil, qui a opté pour une forme ronde à l’instar de Motorola et sa Moto 360. Seule petite extravagance, la présence de trois boutons – plutôt imposants – sur le côté droit.

Il en ressort une impression générale de solidité, pas d’effet « plastique » comme on pourrait s’y attendre sur cette tranche de prix.

Côté ergonomie, on retrouve l’interface habituelle d’Android Wear, qui, pour certains, peut s’avérer assez déroutante aux premiers abords. Le bouton central permet de défiler dans certains menus et d’accéder au panneau des notifications, tandis que ses deux voisins servent de raccourcis à des applications désignées. S’il est assez facile de se perdre dans les nombreux menus, du moins dans un premier temps, cela va déjà beaucoup mieux après quelques jours d’utilisation quotidienne.

La recharge se fait à l’aide d’un chargeur propriétaire, aimanté, qui vient se coller à l’arrière de la montre, et dure un peu plus d’une heure.

Android Wear et des fonctionnalités complètes

Adulé par certains, détestés par d’autres, Android Wear, l’Os de Google dédié aux montres connectées, a tout de même ses avantages. On retrouve tout d’abord un accès au Google Play Store et donc à de nombreuses applications téléchargeables directement sur la montre. On a également accès à de nombreux services de Google (Fit, Maps, Traductions, et même Messages pour les SMS…). Le cadran de la montre est entièrement personnalisable, et certaines applications proposent même de les customiser.

Test de la Fossil Explorist: Android wear pour moins de 150€ 1

Le NFC permet également le paiement sans contact directement depuis la montre grâce à Google Pay, à la condition – non négligeable – que votre banque soit compatible (plutôt courant dans le cas des banques en ligne, encore très (trop ?) rare pour les banques traditionnelles).

On retrouve aussi un capteur de fréquence cardiaque, très utile lors d’activités sportives, ainsi que d’autres capteurs plus traditionnels comme un gyroscope et un accéléromètre.

Enfin, la présence d’un microphone – non couplé à un haut-parleur – permet l’utilisation de Google Assistant sur la montre.

Des soucis de fluidité, une autonomie très (très) limitée

Bon, après avoir chanté les louanges de cette montre, passons du côté sombre du test.

Tout d’abord, si l’utilisations de la montre se fait l’écrasante majorité du temps sans encombre, il lui arrive parfois – aléatoirement – de faire une crise existentielle menant à son plantage total pendant quelques minutes. Si c’est est heureusement loin d’arriver fréquemment – une fois tous les deux/trois jours environ – ça n’en reste pas moins très désagréable de ne même plus être en mesure de lire l’heure sur un appareil à ce prix-là. De plus, cela fait littéralement fondre la batterie, parfois de 10%.

L’autonomie justement. Deuxième point noir, et pas des moindres. Il est assez dur d’atteindre une journée complète, plus de 12 heures, sans activer le mode économie d’énergie, qui fait alors perdre tout intérêt à la montre connectée, cette dernière ne pouvant alors plus qu’afficher l’heure… Batterie sous dimensionnée ou manque d’optimisation, cela devient vite très limitant dans l’utilisation quotidienne de la montre.

Ce sont quasiment les deux seuls points négatifs de l’appareil, mais suffisants à mes yeux pour se diriger vers un autre produit.

Ainsi, malgré ces deux zones d’ombres, cette Fossil Explorist n’en reste pas moins très intéressante à la vue de son prix et des caractéristiques qu’elle propose. L’enregistrement des activités sportives se fait sans encombres, tout comme la réception et la possibilité de répondre à des notifications du téléphone.

Vous pouvez donc vous la procurer sur Amazon pour moins de 150€, un prix particulièrement attractif…

Design

8.0

Autonomie

3.0

Interface

6.0

Rapport qualité/prix

9.0

Pros

  • Un prix très attractif
  • Paiement sans contact
  • Design
  • Ecran

Cons

  • Autonomie
  • Réactivité
  • Absence de haut-parleurs
Raph
About author

Etudiant de 19 ans, particulièrement attiré par la lumière bleue. Développe des trucs inutiles en Python à ses heures perdues. Une question ? Les commentaires sont là pour ça :)
Related posts
High-TechReview High-Tech

Test du micro 4 en 1 Trust Gaming Fyru RGB

9.0
Review High-Tech

Bookinou, créez des livres audio avec la voix de vos proches

Review High-Tech

Etendre son WiFi avec le répéteur NETGEAR EAX20

8.5
Review High-Tech

Test et avis des intra-auriculaires Beats Flex

Edito du 14/12/19

Je suis heureux de vous présenter le design 2020, la fin d'année arrive et les 8 ans blog aussi : le 19 décembre. Pour fêter ça une Nintendo Switch va etreà gagner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *