Blog sur la culture Geek, l'high-tech et l'informatique !

[Critique Manga] Résumé & Review : Les Royaumes Carnivores (Volume #1)

0

Hello les brains. On se retrouve aujourd’hui pour faire la critique d’une nouveauté manga tout droit sortie des éditions Akata. « Les Royaumes carnivores » de Yui Hata.

Résumé :

Dès les premières pages de l’ouvrage, nous sommes plongé dans un royaume où les animaux se comportent comme des hommes (ils sont bipèdes, s’expriment et communiquent entre eux et avec les autres espèces, établissent des lois et des règles.)

C’est dans cet univers que Yui Hata nous prend à témoin et nous montre le quotidien des gazelles de Thomson. Ces dernières ont tout bonnement été asservies au rang d’esclave par la tribu royale des Lions. En effet, les lions qui règnent sans partage sur le règne animal, ont mis en place un système hiérarchique justifiant leur comportement sanguinaire et leur despotisme.

Les gazelles servent donc de main d’oeuvre et sont épargnées par les lions qui ne les chassent pas. Tandis que d’autres herbivores comme les zèbres représentent le garde-manger des lions. Pourquoi les gazelles jouissent-elles d’un « tel traitement » si j’ose dire, cela est uniquement dû à la saveur répugnante de leur chaire. Les lions refusant de se nourrir d’une viande de si mauvaise qualité ont alors décidé de faire d’elles leurs esclaves.

Après avoir assisté à l’exaction de trop, Buena une jeune gazelle, décide de renverser l’ordre établi.

Sa première action est de sauver la vie de 3 jeunes zèbres captifs et qui serviront de futur festin aux lions. Alors que Buena est repérée par les lions. La démone blanche, une femelle guépard ennemie jurée des lions, fait son apparition et créée tant de chaos que cela permet à la courageuse gazelle d’accomplir sa mission évasion.

Dès lors, Buena quitte le royaume des lions et décide de rassembler autour d’elle une armée composée d’animaux d’autres espèces qui comme elle, souhaitent renverser la tyrannie des lions.

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

Pour en savoir plus, il faudra lire les royaumes carnivores tome 1.

Critique :

Commençons comme à mon habitude par la couverture. Cette dernière est une franche réussite. Elle représente la gueule d’un lion qui est sur le point d’attaquer. C’est un avant goût de la bestialité qu’on découvrira au fil des pages du manga. Transition toute faite, car les pages ou plutôt le papier utilisé dans cette œuvre est épais et solide. Tout comme la détermination de Buena.

Le contenu du manga quant à lui est saisissant. Les dessins et les trames scénaristiques sont maîtrisées. De plus, Yui Hata a eu l’intelligence de dépeindre les pires travers des hommes et de les insuffler à des animaux. Rendant les critiques encore plus criantes et édifiantes. Sous le comportement des lions. On assimile les travers de notre société qui nous pousse à s’attacher aux biens matériels, à l’hyper-consommation. Et dénonce les traitements qu’infligent une certaine élite aux plus faibles.

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

Cependant, pour contre-balancer tous ces tords, le mangaka nous montre aussi les qualités humaines via Buena.

Pour conclure, avec Les Royaumes carnivores de Yui Hata, on a sous les yeux une œuvre engagée qui avec l’habilité dénonce dans un univers animalier les défauts de l’homme. Ainsi, que toutes les dérives que l’on peut constater dans nos sociétés modernes et soit-disant civilisées.

Informations supplémentaires :
Titre : Les Royaumes Carnivores.
Auteur: Yui Hata.
Genre : Seinen.
Collection : L.
Prix : 7€95.
Nombre de pages : 214.
Format : 127 x 180mm.
Nombre de Tome : Série complète en 3 tomes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Un petit like ? Un petit message ?