Blog sur la culture Geek, l'high-tech et l'informatique !

[Critique Manga] Résumé et Review d’ Egregor édité par Meian

0

Hello les brain. On se retrouve aujourd’hui pour faire la critique d’une nouveauté manga. Édité par Meian. Egregor adapté en manga par Kaya Tachibana (dessin) et Harumo Sanazaki (Scénario) d’après l’oeuvre de Jay Skwar.

Présentation de l’oeuvre :

Avant d’être adapté en manga, Egregor est un roman qui fût publié durant les années 2010. Cependant c’est à cette même période que l’auteur d’ Egregor, Jay Skwar, tombe sur le seinen Dark Fantasy culte de Kentaro Muira : Berserk. C’est le déclic pour lui, Jay Skwar est persuadé que le meilleur média pour diffuser son oeuvre est le manga. Faute d’opportunité, ce n’est qu’en 2016 que les choses se décantent pour lui. En effet il a la possibilité de collaborer avec deux artistes japonaises : Harumo Sanaki et Kaya Tachibana. Les deux femmes passionnées pour l’univers d’Egregor adapte le roman en manga. Et nous voilà en 2017 avec le tome 1 d’Egregor édité chez Meian.

Résumé :

Dès les premiers pages du manga, un jeune apprenti forgeron du nom de Foa nous est présenté. il vit dans un village paisible du nom de Lightyard. Notre jeune héros est envoyé en ville par son maître, Darbin, un forgeron dur mais bienveillant, pour livrer des nouvelles armes à la baronne qui dirige les environs. Une fois la livraison réalisée, Foa s’autorise une petite escapade dans la bibliothèque de la ville. Lieu qui renferme le savoir. C’est là qu’il fait une étrange rencontre. En effet le jeune apprenti forgeron tombe nez à nez avec un vieux sage qui se dit être le « destin ». C’est alors que le vieil homme apporte des réponses aux questionnements de Foa sans même que ce dernier n’ouvre la bouche. Troublé par cette rencontre Foa décide de rebrousser chemin et de retourner a Lightyard.

Une fois son travail accompli, son cousin Raust et ses amis Pilin et Hatal lui proposent si une partie de chasse dans la forêt intéresse notre héros. C’est alors que le petit groupe de jeune tombe sur une créature rare et dangereuse : un Wulver, une sorte de loup-garou. S’en suit un rude combat qui voit finalement Foa et les siens l’emporter mais pas sans le moindre mal.

À leur retour au village, un mystérieux événement menace l’équilibre du village. Mais cela je vous laisse le découvrir en lisant le tome 1 d’Egregor.

Critique :

Commençons comme à mon habitude avec la couverture, cette dernière représente Foa qui voit son pouvoir se relever alors qu’il est au milieu des flammes. Ce dernier est observé par un regard maléfique en arrière plan. Le papier est rigide et épais et les 4 pages couleurs sont très appréciables.

Passons maintenant au plus important : le contenu du manga. Egregor se classe dans la lignée des mangas de Dark Fantasy où l’héros se retrouve confronté à un destin cruel qui éveillera une force caché ou un pouvoir magique héréditaire. Foa va  évoluer et gagner en maturité grâce à un parcours initiatique. C’est clairement le genre d’histoire qui vous plonge au milieu d’un univers qui vous coupera le souffle devant les différentes aventures que vit le héros.

Au niveau du dessin. Il y à clairement un petit décalage entre l’histoire et le style graphique très inspiré du shojô de Kaya Tachibana. La dessinatrice nous offre de très belles esthétiques et de beaux personnages aux grands yeux étincelants. Cependant malgré ce décalage, le dessin ne nuit absolument pas au récit ou à l’immersion dans le monde d’Egregor.

Bref avec ce tome 1 on a ici un manga avec un bon potentiel. Le seul petit bémol que j’ai trouvé c’est le nombre d’information et de dialogue qu’il peut y avoir. Certes il faut poser et présenter l’histoire mais par moment l’action est vraiment trop ralenti par les dialogues. Hormis cela ce tome 1 est une belle entrée en matière et nous donne envie d’en apprendre plus sur les aventures de Foa.

Informations complémentaires :

Éditeur : Meian.
Nombre de pages : 276.
Auteur : Jay Skwar.
illustrateur : Kaya Tachibana.
Scénariste : Harumo Sanazaki.
Prix : 6€95.

Afin de suivre l’actualité d’Egregor je vous invite cliquer sur ce : lien.

72%
Bonne découverte
  • Dessin
  • Scénario
  • Intérêt de la série

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Un petit like ? Un petit message ?