[Critique Manga] Monster X Monster, Tome 03 : Le final tant attendu !

Gearbest A9 HD 1080P MJPEG 2 inch LCD IP68 30m Waterproof Sports Action Camera DVR
Hé, les Brains ! Aujourd’hui, je vous parle du troisième et dernier tome de « MONSTER X MONSTER », édité chez Ki-oon et sorti le 17 août 2017. Sur le tome précédent, nous quittions Neet qui venait de terminer sa formation de Bringers aux côtés du Maître. Celle-ci sera-t-elle suffisante pour qu’il puisse réussir les épreuves qui l’attendent, afin de passer au rang supérieur ?

CRITIQUES PRÉCÉDENTES DE LA SÉRIE : TOME 01 & TOME 02
Monster X Monster © 2014 Nikiichi TOBITA / Shogakukan | Ki-oon
Monster X Monster © 2014 Nikiichi TOBITA / Shogakukan | Ki-oon
Une série qui se referme avec des rires, car Neet reste Neet !

Neet, c’est un pleutre glandeur qui veut devenir Bringers. Rien qu’à partir de là, on sait que rien n’est gagné pour ce fainéant. D’ailleurs, s’il y avait un concours de fainéantise, Neet serait sans conteste médaillé d’or. Pourtant, au fur et à mesure, nous avons vu notre héros glandeur changer peu à peu. Lentement, il s’est révélé pour montrer ce qu’il valait lorsqu’on lui laissait une chance de prouver sa valeur. Rien n’était gagné avec lui, car on connaît tous le diction : chasse le naturel, il revient au galop. Cependant, si Neet est le genre de gars qui nous fait rire aux larmes, il viendra aussi toucher notre corde sensible lors de beaux moments.

Sur ce dernier tome, nous avons droit à un homme qui va oublier sa flemmardise pour sauver ces compagnons d’épreuve. Car oui, pour devenir un Bringers il faut passer des épreuves. D’ailleurs, l’histoire attaque fort avec une première scène de Neet qui saura surprendre le lecteur. Parce que soyons honnêtes, Neet n’est vraiment pas le plus courageux de cette histoire. Cependant, il aura besoin de faire preuve de courage afin de passer l’épreuve qui lui permettra d’accéder au rang dix. Et il ne sera pas seul, car rejoint par Wens, Raigan et Shar. Si les débuts sont plutôt difficiles, ils finiront par faire équipe pour vaincre les monstres. Mais surtout pour mettre un terme aux désirs des Crocs maudits.

Monster X Monster © 2014 Nikiichi TOBITA / Shogakukan | Ki-oon
Monster X Monster © 2014 Nikiichi TOBITA / Shogakukan | Ki-oon
Le coup de crayon de TOBITA Nikiichi, pas loin de celui de MIURA Kentaro !

Tout au long de cette trilogie, je n’ai cessé de vanter les mérites du dessin de TOBITA Nikiichi. Ce n’était pas pour rien. Des heures après avoir refermé ce tome, son coup de crayon me reste en tête. Un tel talent, un style ultra-détaillé qui envoûte le lecteur en une esquisse. Je ne peux que recommander cette série pour l’ensemble; scénario et humour. Mais également le dessin qui est juste parfait ! Toutes les scènes sont précises. La mise en scène est agréable, joliment porté par un graphisme époustouflant. Ainsi, le comparer à MIURA Kentaro me semble évident. Car, si j’affectionne beaucoup de mangaka pour leur dessins, ces deux hommes viennent marquer les esprits, grâce à un talent incroyable.

Monster X Monster © 2014 Nikiichi TOBITA / Shogakukan | Ki-oon
Monster X Monster © 2014 Nikiichi TOBITA / Shogakukan | Ki-oon
EN BREF ▬
Il est triste de dire au revoir à ce glandeur fantastique qu’est Neet, mais également au dessin de TOBITA Nikiichi. Cependant, ce tome se termine bien en posant les bonnes bases et nous offrant une fin ouverte pour nous projeter plus loin si on le souhaite. Un scénario captivant, des personnages attachants. Un mélange d’humour et d’émotions. Une histoire atypique et originale, hilarante également. Et un dessin parfait ! A ne pas manquer.
93%

Une série qui se referme avec des rires, car Neet reste Neet. Sur ce dernier tome, nous avons droit à un homme qui va oublier sa flemmardise pour sauver ces compagnons d'épreuve. Neet qui saura surprendre le lecteur. Toutes les scènes sont précises. La mise en scène est agréable, joliment porté par un graphisme époustouflant.

  • Scénario
  • Esthétique
  • Personnages

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.