[Review] Creuse la mort, de Paul Clément

Aujourd’hui, chers Brains, nous parlons du dernier roman
de Paul Clément, Creuse la mort. Une histoire captivante…

Creuse la mort

x     RÉSUMÉ     x
Source résumé : Amazon

« Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin ? Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond. C’est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu’il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l’origine, il est loin de se douter de l’ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s’il creusait sa propre tombe ? Celles de sa famille et de ses proches ? Enfoncez-vous dans l’horreur avec Creuse la Mort. »

Éditeur : Paul Clément               Prix : 12.99 €
Nb. pages : 294 pages              Sortie : 14 septembre 2016

*

Je fixe cette cage d’acier et de verre où se trouve mon bureau et repense au trou. Je réalise enfin ce qui me dérange : il a tout d’une tombe. P.9

J’ai découvert Paul Clément grâce à Nimdaron et sa critique du premier roman de l’auteur, « Les Décharnés ». Évidemment, je me devais de le lire en sachant que les zombies étaient à l’honneur en tant que grande fan de ces putréfiés, je dois dire que je n’ai pas été déçue une seule seconde. Cependant, aujourd’hui, nous parlons de son nouveau roman « Creuse la Mort » qui m’aura simplement envoûtée.

Chaque nuit, Frédéric retrouve une fosse creusée dans son jardin. S’il la rebouche ? Une nouvelle est creusée le lendemain. Comment est-ce possible ? Pourquoi n’arrive-t-il pas a imaginer cette acte comme une blague ? Il décide alors de découvrir par lui-même les raisons.

C’est une lecture addictive. Une fois commencée, il est difficile de s’arrêter. Paul Clément est un auteur talentueux et ce livre est un bonheur pour les amateurs du genre. Dès les premières pages, nous plongeons dans une histoire aux multiples mystères. Ce dernier ne cesse de s’épaissir jusqu’au moment où chaque pièces du puzzle vient trouver sa place. D’ailleurs, Paul Clément est maître de son histoire, ne laissant aucune seconde de repos pour son lecteur. Il l’entraîne jusqu’au bout, il nous tient en haleine et refuse de nous offrir une petite douceur. C’est entier, brut et naturel. On se laisse porter. Mais la plume de l’auteur joue beaucoup, elle est sublime. Les genres se mélangent d’une telle façon, que tout est naturel, encore une fois.

– Oui, nous, mes amours. Pour toujours. P.284

Ensuite, un détail que j’ai particulièrement aimé dans ce bouquin, ce sont les personnages. Ils sont normaux et simples. Frédéric est un papa adorable, un époux formidable et c’est tout. Rien de surnaturel ou extrapolé. C’est un homme admirable que j’ai aimé suivre et épauler quand ça n’allait pas. Oui, il m’arrive de parler aux personnages, chut ! Parce que cela fait du bien d’avoir des personnages normaux. De plus, Paul Clément n’utilise pas de chemins cachés pour gagner du temps, c’est bien tout le contraire. S’il doit traverser un brasier, il le fera ! Quand à la fin, poignante et déchirante, elle marque le point final sans aucun regret ni ce terrible goût amer d’une fin. Enfin, vous comprendrez que je ne peux que chaudement le recommander.

Évidemment, je me dois de parler de cette couverture. Elle paraît simple, pourtant, elle s’accorde merveilleusement à l’histoire. Un bravo à Arthur Clément pour son travail qui offre aux lecteurs une bien jolie couverture sobre, mais brillante et qui renferme bien des secrets.

Les points – : Aucun !

Les points + : La plume de l’auteur. Le scénario. L’équilibre des genres. Le naturel de l’histoire. La couverture.

     EN BREF    

Un véritable coup de cœur ! Amoureuse de la plume de Paul Clément et de son jeu avec la mort, ce deuxième roman montre à quel point nous avons des auteurs français brillants. Un savant mélange entre le thriller, le fantastique, l’horreur et la psychologie, le tout avec une émotion saisissante. Un scénario captivant qui viendra voler quelques heures de sommeil et qui vous laissera pour quelques jours une pointe d’inquiétude sur les trous dans votre jardin.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

2 commentaires

  1. Julie dit

    Ça a été un coup de cœur pour moi total ! J’ai adoré l’atmosphère, l’ambiance et l’angoisse à travers l’écriture de Paul Clément.

    1. mm
      Linkward dit

      Je ne peux que rejoindre ton avis. Une vraie merveille.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.