Blog sur la culture Geek, l'high-tech et l'informatique !

[Avis] La forme de l’eau de Guillermo del Toro

Sortie le 21 Février 2018

1

Salut les brains,

Aujourd’hui je viens vous parler du dernier film de Guillermo Del Toro : La forme de l’eau qui sortira en France demain, le 21 Février 2018. Je vais donc vous présenter un court avis sur ce film, sans spoiler bien entendu.

RESUME

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Voici la bande annonce :

MON AVIS

Primé plusieurs fois aux Oscars et aux Golden Globes, ce film a visiblement été très apprécié. Cependant, je suis un peu perplexe face à cette vague d’admiration accordée à ce film. En effet, bien qu’il comporte de nombreuses qualités, il me semble que Del Toro a choisi la facilité en faisant un film un peu plus académique et moins à sa sauce. Je trouve ça réellement dommage de ne pas trouver cette réelle originalité dans le scénario qu’on trouve habituellement dans ses films. Celui-ci ne présente qu’une histoire d’amour finalement assez plate bien que les protagonistes se démarquent des histoires d’amour habituelles.

De plus, j’ai trouvé réellement dommage de ne pas mettre plus en avant la créature et les qualités d’acteur de Doug Jones. En effet, pendant les trois quarts du film il ne fait rien d’autre qu’attendre, il joue finalement très peu. Ce personnage n’est finalement pas assez développé. Rôle muet ne veut pas dire absence de jeu, au contraire. Or, ici c’est un peu le cas.

Si on oublie ces défauts scénaristiques, ce film comporte évidemment des qualités. On retrouve la très bonne direction de la photographie des films de Del Toro. Ce film use de lumières froides et de tons verdâtres mettant en avant le côté froid du laboratoire.

De plus, Guillermo Del Toro met en scène, comme toujours, des personnages en marge de la société, incompris, différents. Ainsi, on retrouve une femme handicapée (muette), une femme noire et une créature. Les thèmes traités sont donc la question de la place des minorités dans la société, la question de l’identité, de la communication etc.

Pour conclure, il est dommage que les thèmes traités ne soient pas suffisamment développés et se perdent dans cette romance un peu plate, tout comme la créature en elle-même. On retrouve ici un film plus académique que le reste de la filmographie de Del Toro, ce qui est un peu décevant.

60%
  • Criteria
1 commentaire
  1. mazael dit

    Oui tout a fait raison c’est simple, un peu simple, et plusieurs choses auraient pu être plus exploitées; mais tout ce qu’il y a fait un très beau film prenant comme une vague entre rêve et réalité 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Un petit like ? Un petit message ?